Florent Peyre sur France 2  dans l’émission « On ne demande qu’à en rire »-18h à 18h30 environ tous les jours de la semaine.

Se distraire en s’informant telle est ma devise, le bien, le mal, tout est relatif, extrait d’Aleth sur Over blog

Il s’appelle Antonio Maria Costa, et il a déclaré récemment, sur les antennes de France Culture, que l’argent de la Mafia avait permis le sauvetage de plusieurs banques.

Ceux qui pensent que l’argent n’a pas d’odeur font une grosse erreur : en étudiant les billets de banque américains provenant de 17 villes du pays, 95% d’entre eux étaient porteurs de trace de cocaïne.

Comme l’affirme Gregor Seither « dans un marché capitaliste où seul compte la valeur monétaire, l’argent de la drogue, du trafic humain et de la misère, est un investissement comme un autre. Le cout réel d’un gramme de cocaïne est d’à peine 15 centimes. C’est la prohibition et l’immense machine répressive d’Etat autour de la « guerre de la drogue » qui maintiennent les prix élevés et garantit les profits des « narcos »…ainsi que les salaires de centaines de milliers de fonctionnaires, agents de police, contractuels à travers le monde…la légalisation mettrait tout ce système par terre, ruinerait les mafias, et dégagerait de l’argent public pour des missions plus importantes comme la santé ou l’éducation. Mais cela n’arrivera jamais, le système a trop besoin de la drogue comme source de revenus, comme moyen de pression et comme légitimation de la répression  »

http://aleth.over-blog.com/article-la-mafia-au-secours-des-banques-46483794.html

Publicités