Croyez-vous aux coïncidences, il y a peu j’ai aperçu cette inscription sur la commune de Reignier…

Origine de l’expression « la fin des haricots » (et non le début)

Au siècle dernier, on distribuait dans les internats des haricots aux élèves, quand on ne savait plus quoi leur donner en guise de nourriture. En effet, le haricot était considéré comme un aliment de base, voire médiocre. Quand il n’y avait même plus de haricots à manger, c’était la fin de tout. C’est de là que provient l’expression « C’est la fin des haricots » que l’on emploie quand on veut signifier que « c’est la fin du monde », souvent de façon ironique. (Wikipedia)

Il y aurait plusieurs significations sur l’origine de cette expression :

L’une d’elles viendrait d’avant l’apparition de la télévision, la lucarne qui a tué la convivialité et les discussions familiales, phénomène encore aggravé par l’arrivée d’Internet.
A cette époque, les jeux de société étaient une occupation plus que courante. En famille, les mises ne se faisaient pas avec de l’argent, mais avec des choses diverses dont des haricots secs. Et quand un joueur n’avait plus de haricots, c’était vraiment la fin de tout pour lui, puisqu’il était éjecté de la partie (et qu’il ne pouvait même pas se rabattre sur sa PS2 ou sur un épisode des Shadoks ou de Desperate Housewives, par exemple).

L’autre viendrait de ces haricots, nourriture bas de gamme qui était l’ordinaire des écoliers dans les internats, des prisonniers ou des gens trop pauvres pour s’acheter des aliments de meilleure qualité (le nom de haricot était alors utilisé pour des gousses diverses comme les fèves, les pois ou les haricots).
Et, pour ces derniers, lorsqu’ils n’avaient même plus l’argent nécessaire pour s’acheter ces féculents, cela devenait vraiment la fin de tout. (expressio)

donc si j’en conclue,  l’expression « Le début des haricots » affichée « humoristiquement » sur cet hangar c’est peut-être le début d’un nouveau monde qui s’annonce !

Publicités